Centre Wallon d' Art Contemporain

Expositions

Depuis 1979, la Châtaigneraie ne cesse de faire émerger de nouveaux talents mais aussi de faire redécouvrir au public de grands artistes ayant marqués l'Histoire de l'art belge et étrangère.

Expos en cours

"Le Domaine de la lice"

Du 18 mars au 23 avril 2017 - vernissage le 17 mars à 18:30.

Crée en 1981, l'asbl "Le Domaine de la Lice" a été dissoute le 07 décembre 2015. Durant prêt de 35 ans, elle a regroupé une trentaine d'artistes créateurs dans le domaine de la tapisserie en Belgique.
A travers ces artistes et leurs réalisations, les objectifs du "Domaine de la Lice" ont été multiples. L'asbl n'a cessé de défendre et promouvoir la tapisserie de lice à travers la création artistique contemporaine. Elle a également cherché a valoriser cette création auprès du public par l'organisation d'expositions, de conférences, de visites guidées... ou encore grâce à l'édition de catalogues. Elle aura aussi suscité et encouragé la recherche dans le domaine des arts textiles en organisant chaque année, depuis 1988, un concours basé sur un cycle trisannuel : tapisseries contemporaines (grand format), tapisseries "miniatures", projets de tapisseries (grand format).
Depuis sa redécouverte après la seconde guerre mondiale par des artistes tels que Lurçat, Dubrunfaut, Somville ou encore Deltour, l’art de la tapisserie a connu de nombreuses mutations. L'exposition présentée à La Châtaigneraie tente de mettre en lumière une partie du travail effectué par les figures tutélaires du "Domaine de la Lice" (Liliane Badin, José Crunelle, Robert Degenève, Edmond Dubrunfaut, Roger Somville) mais elle est aussi l'occasion de montrer au public un pan plus méconnu et beaucoup plus contemporain du travail de licier. En effet, aujourd'hui, la tapisserie est devenu un moyen d’expression à part entière qui s'inscrit dans les nombreux champs de recherche de l'art contemporain. La connaissance et la maîtrise de la technique du tissage, dont témoignent les artistes présents dans cette exposition, permettent toutes les audaces. Toutes les formes sont dès lors possibles, la tapisserie ne s'accroche plus sagement au mur, elle devient sculpture, installation...
Alors que certains artistes interrogent le processus même du tissage et les limites du motif (Rena Bachtsevanou, Nora Chalmet, Paola Cicuttini, Thérèse Costenoble, Angela Melsen, Christiane Namèche, Dorothea Vandewinkel) d'autres se lancent dans les réalisations en 3 dimensions, sculpture ou installations (Maria Almanza, Valérie Chuffart, Martine Ghuys, Rénée Rohr, Friede Voet). D'autres encore innovent dans l'utilisation des matériaux : résines, caoutchouc (Marce Truyens), plastiques, verres, métaux (Irène Duyck, Jacqueline Hock), osier (Herman Luyckfasseel).... Loin de l'image traditionnelle des tapisseries de grand format, certains encore explorent les pistes de la miniaturisation du processus. Ainsi, tant que le principe de base de l'entrelacs des fils est respecté, les matériaux, les dimensions et les formes que prennent aujourd'hui la tapisserie ne sont limitées que par l'imagination des créateurs.

Durant les expositions, le Centre est accessible de 14h à 18h, sauf le mardi de 14h à 17h. Il est fermé le lundi, jeudi et jours fériés.

HORS LES MURS...

"Michel VAN ZEVEREN" à la Bibliothèque de Flémalle (Grand'Route, 410 - 4400 Flémalle)

Du 03 février au 31 mars 2017

Infos : 04/233.93.68

 "Lignes de vie" de Marie ZOLAMIAN (à la Tour du Fort de Flémalle - Rue du Profonval)

Installation liée au Commémoration de la Guerre 1914-1918 (appel à projet de la Région Wallonne).

Oeuvre permanente, visite libre.

Projet mené par le Centre culturel de Flémalle en partenariat avec La Châtaigneraie.

Philippe HERBET (dans les rues de Flémalle, Engis et Seraing)

Une installation de photos sur des bâches placées à Engis (Rue Vinâve, n°7, 41 et 79), Seraing (à côté du Pont de Seraing, devant le château CMI) et Flémalle (Rond pont du complexe "Carrefour" et sur le Centre culturel, rue du Beau Site, 25).

Installation permanente, visite libre.